A l'occasion de la création de la Chaire Unesco Bernard Maris et de la Convention citoyenne sur l'économie, Daniel Fiévet s’intéresse à la recherche en économie.

Intéressons-nous aujourd'hui à la recherche en économie
Intéressons-nous aujourd'hui à la recherche en économie © Getty / Luciano Lozano

La proposition de créer une chaire Unesco en hommage à Bernard Maris est faite le 30 avril 2015 sur les ondes de France Inter, dans la Tête au Carré. Elle a été acceptée dès l’automne 2015 par l’Unesco. Sa principale particularité est d’être une chaire qui tient sur deux jambes :

  • une académique et scientifique,
  • une citoyenne.

C’est donc une chaire d’économistes citoyens, une chaire qui vise aussi à mettre l’économie, comme discipline, en démocratie, en débat ; c’est en cela qu’elle est singulière.

Lors de la Convention citoyenne sur l'économie, des citoyens ont reçu des formations et se sont réunis pendant trois week-ends pour questionner l'économie. Ils ont abordé les questions de travail, d’inégalités, de climat, de finance et de mondialisation et ont rencontré quelques 35 scientifiques .

Pour en parler, Daniel Fiévet reçoit Lionel Larqué, initiateur de la Chaire Unesco Bernard MARIS, Thomas Breda économiste spécialisé en économie du travail, chargé de recherche au CNRS et chercheur à l’Ecole d’Economie de Paris, Antonin Pottier, chercheur en économie au CERNA, le Centre d'économie industrielle de l'Ecole des Mines de Paris et auteur du livre "Comment les économistes réchauffent la planète" au éditions du Seuil ainsi que des citoyens qui ont participé à la Convention citoyenne sur l'économie.

► EN SAVOIR PLUS | sur la chaire Bernard Maris

► ECOUTEZ | L'hommage de Dominique Seux à Bernard Maris, juste après l'attentat de Charlie Hebdo

► ECOUTEZ | Alexandra Bensaid a reçu début janvier dans l'entretien de 7h50 la fille de Bernard Maris

L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.