Les bio-matériaux avec des cellules souches, une alternative aux greffons traditionnels.

Fracture
Fracture © http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fcommons%2Fb%2Fb1%2FBundesarchiv_Bild_183-185 / http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fupload.wikimedia.org%2Fwikipedia%2Fcommons%2Fb%2Fb1%2FBundesarchiv_Bild_183-1856

L'émission

Comme la moitié des fractures ne se cicatrisent pas seules et nécessitent une reconstruction osseuse chirurgicale, des chercheurs proposent des cellules souches et bio-matériaux au service de la médecine bio générative pour réparer ces fractures ou en cas d’ostéonécrose.

Un substitut osseux, (bio-matériaux) est utilisé comme un échafaudage et permet la prolifération des cellules souches qui se diviseront par la suite en cellules osseuses et régénéreront le tissus osseux au niveau de la fracture.

Avec Pierre Layrolle, biologiste, directeur de recherche à l’Inserm dans l’Unité « Physiopathologie de la Résorption Osseuse et des Tumeurs Osseuses Primitives » de Nantes. Il coordonne le projet européen Reborne (Régénération des défauts osseux utilisant de nouvelles approches d'ingénierie biomédicale), 4 essais cliniques avec 90 patients en France, Espagne, Allemagne et Italie, pour évaluer l’efficacité des « cellules souches adultes, combinées à un bio-matériau » pour réparer les os.

L’ANSM, a donné son accord en janvier 2013 pour cet essai clinique inédit en chirurgie orthopédique.

Résumé des échanges sur Twitter

A venir...

Retrouvez La tête au carré :

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/04/e2dd13e8-c3e5-11e3-907f-782bcb6744eb/640_dossiers.jpg" alt="DossiersTAC1404" width="640" height="50" />
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.