Le mot sérendipité fut créé il y a deux siècles et demi par Horace Walpole avec une première définition : c’est la faculté de découvrir par hasard et sagacité des choses que l’on ne cherchait pas. Les découvertes par « sérendipité » sont elles nombreuses ? Velcro, stéthoscope, Viagra, aspartame ou la pénicilline : une « suggestion fructueuse » de Flemming

Sérendipité est un mot utilisé pour toute découverte imprévisible, de la bonne trouvaille, à la découverte scientifique jusqu’au coup de foudre ! Sur Internet ce mot désignerait la manière même de découvrir dans nos labos comme dans nos voyages virtuels, grâce à nos moteurs de recherche. Mais la sérendipité est aussi l’art pratiqué par les Princes de Sérendip

Alexandre Flemming
Alexandre Flemming © /

L'émission

Pour Sylvie Catellin, maitre de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Versailles St Quentin en Yvelines et auteur du livre « Sérendipité, du conte au concept » de Sylvie Catellin aux Editions du Seuil Collection Science Ouverte, le mot sérendipité a une histoire singulière car il est issu d’un conte millénaire et devient actuellement un concept majeur en épistémologie. Il ouvre de nouvelles voies pour penser les questions relatives à la création, à la médiation et à la transmission des savoirs.

Mais au tout début, c’est un conte persan :« Voyages et aventures des trois princes de Serendip. » Un roi philosophe de l’ile de Serendip (nom ancien de l’ile de Ceylan) envoie ses trois fils de par le monde pour « les rendre encore plus accomplis » Ils rencontrent un chamelier qui a perdu son chameau et les princes font une démonstration de leurs talents d’observation et justesse de raisonnement pour retrouver l’animal. Howard Walpole retient dans ce conte un motiffictionnel repris par d’autres écrivains (comme Voltaire dans Zadig) et des variantes autour de la sagacité et du hasard avec des sens nouveaux selon le contexte verront le jour.

Hervé Vaucheret est généticien , directeur de recherche à l’INRA, spécialiste de la génétique des plantes et d’épigénétique, médaille d’argent du CNRS 2005 et co-récipiendaire le prix Louis D. de l’Académie des sciences.Sa première expérience scientifique est une expérience sérendipienne. Il a vécu la sérendipité !

Qu’a-t-il découvert ? : Son groupe de chercheurs a découvert l’existence chez les plantes d’un mécanisme de défense immunitaire, un mécanisme biologique fondamental jusqu’alors insoupçonné, différent du mécanisme de défense immunitaire basé sur les anticorps (sur lequel repose le principe de vaccination développé par Pasteur). Tout simplement !!

Si simplement ? Certes, il faut avoir le petit coup de chance mais aussi de l’imagination, sans oublier la sagacité, être curieux avec un minimum de connaissances, avoir un autre regard, s’ouvrir vers d’autres hypothèses, de la ténacité, s’intéresser à ce qu’on ne comprend pas et ne pas avoir peur de commencer des recherches à partir de rien.

Sylvie Cattelin participera à Paroles d'auteurs au CNAM le jeudi 6 mars 2010 à 18h30

Le Musée des arts et métiers est au 60 rue de Réaumur 75003 Paris

Inscription conseillée au : musee-conf@cnam.fr

"Les aventures des trois princes de Serendip" suivi de "Voyage en sérendipité" d e Louis de Mailly aux Editions Thierry Marchaisse

Pour aller plus loin

Le mythe de Serendip, un article de Libération sur l'analyse de Sylvie Catellin.

Comment trouver ce que l'on ne cherche pas : qu'est-ce que la sérendipité ? Une émission de RFI.

La sérendipité : une conférence de Richard Taillet, enseignant-chercheur, diffusée par l'Université de Savoie :

A la sortie du studio

Quel rapport entre littérature policière et sérendipité ? Pour Hervé Vaucher, les enquêtes tout comme la science nécessitent d'avoir un esprit éclairé pour voir correctement les choses. Sylvie Catellin revient quant à elle sur le fait que la sérendipité fait redécouvrir ce que doit être une découverte, comment la science doit sortir des dogmes, des sentiers battus : "La recherche est trop compartimentée, il faut que les spécialités dialoguent entre elles".

Résumé des échanges sur Twitter

[attachiframe|nid=842146]

__

Retrouvez La tête au carré :

Dossier01
Dossier01 © cc axel VF / axel Villard Faure
Chronique02
Chronique02 © cc axel VF / axel Villard Faure
NewsDef
NewsDef © cc by Axel VF / Axel VF
nouret
nouret © cc by Axel VF /
facebook01
facebook01 © cc axel vf / axel villard-faure

Les invités

Les références

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.