A l'occasion de la 4eme conférence internationale biennale ISMMS, colloque internationale sur la musique metal à Nantes et du festival Hellfest à Clisson, la Tête au Carré s’intéresse à la sociologie de la musique métal.

Metallica au Stade de France
Metallica au Stade de France © Getty / David Wolff - Patrick / Contributeur

Les études académiques portant sur le metal connaissent ces dernières années un essor incontestable. Après les Etats Unis, la Finlande et le Canada, la France accueillera prochainement le colloque de référence des metal studies.  La 4ème conférence internationale biennale ISMMS  se déroulera au Lieu Unique, du 17 au 20 juin 2019  à  Nantes (avec conférences et ateliers), quelques jours avant le festival Hellfest, le plus grand festival de metal en France qui aura lieu du 21 au 23 juin à  Clisson. 

La musique metal est une musique populaire . Le terme désigne aujourd’hui une multitude de genres et de sous-genres musicaux dont les racines plongent à la fin des années 1960. Il renvoie à une famille musicale dont la paternité doit autant au hard rock qu’au heavy metal. Des genres musicaux dont Led Zeppelin, Black Sabbath et Deep Purple constituent les figures tutélaires. En trente-cinq ans, ces trois formations vont engendrer une descendance proliférante. On compte aujourd’hui plus de soixante-dix genres et sous-genres affiliés à cette vaste famille musicale. Sans compter que cette appartenance ne relève, en outre, jamais exclusivement du seul registre musical. Elle procède également de conditions sociales, esthétiques, géographiques, médiatiques, économiques et culturelles. Ce qui rend toute définition du metal particulièrement complexe, sinon impossible. 

Les metal studies un champ de recherche prolifique.  Qu’elles adoptent une approche sociologique, ethnologique ou encore musicologique, les études metal  ont stimulé une production scientifique foisonnante.  La musique metal est une forme de radicalisation du blues rock et du rock psychédélique américain et britannique de la fin des années 1960. Une radicalisation autant des sons, des paroles ou de l’imagerie, qui lui ont souvent valu une réputation délétère et en font un style  musical dans lequel les femmes occupent une position minoritaire, « renforçant incontestablement une distribution sexuelle des rôles inscrite dans l’histoire de la musique rock depuis ses origines » Il est ainsi admis que le monde du metal soit un monde d’hommes dans lequel la musique, les images, les paroles et les comportements traduisent une représentation « masculine hégémonique » c’est‑à‑dire d’un monde musical produit et dominé par des hommes et à l’intention d’un public essentiellement masculin. De plus en plus de femmes écoutent de la musique metal. Ces jeunes fans reprennent ainsi à leur compte les expressions les plus spectaculaires et offensives de la musique metal envers les femmes pour produire une critique détournée des représentations traditionnelles de la féminité.

avec : 

  • Gérôme Guibert, maître de conférences en sociologie à Paris 3 Sorbonne Nouvelle et  Directeur adjoint de l'Institut de la Communication & des Médias. Il est organisateur de la 4eme conférence internationale biennale ISMMS  (International Society for metal music studies) au Lieu Unique à Nantes du 17 au 20 juin 2019  et c’est pour la première fois en France et cela  juste avant le Hellfest,  Ses recherches sont consacrées à la sociologie des  musiques actuelles spécifiquement le metal . Il a dirigé  le dernier numéro de la revue de recherche Volume consacrée au Metal .  Il est aussi commissaire scientifique de l’exposition sur les artistes metal français sur le site de la SACEM.
  • et Sophie Turbé maître de conférences à l’Université de Lorraine et chercheure au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S). Elle s’intéresse aux représentations masculines du metal perçues par les femmes, ainsi  qu’aux amateurs fans de metal et aux scènes locales. Elle participe à l’organisation de la 4 eme conférence et intervenante « sur la socio économie des scènes locales de metal »
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.