La précarisation des emplois frappe de plein fouet les femmes : elles représentent 70 % des personnes en situation de sous emploi et 3/4 des salariés à bas salaires. Parmi les emplois de service, les hôtesses d'accueil et les aides à domicile sont des activités exercées quasiment par des femmes, non qualifiées.

Jeune femme à la réception
Jeune femme à la réception © Getty / Peopleimages

Nous recevons aujourd'hui deux sociologues du travail, Gabrielle Schûtz, et Christelle Avril, qui ont mené des enquêtes sur des « métiers de femmes » : hôtesses d'accueil et aides à domicile, elles ont voulu explorer des mondes habituellement laissés dans l'ombre, en faisant découvrir leurs conditions de travail.  

Qui sont les hôtesses d’accueil ?

Qui sont ces femmes dont on ne connaît généralement que le sourire ? Dans son livre Jeunes, jolies et sous traitées : les hôtesses d'accueil, Gabrielle Schütz, maîtresse de conférence à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines éclaire la manière dont la féminité, la jeunesse et la beauté sont mises au travail dans le capitalisme du XXIe siècle.

Et qui sont les aides à domicile ?

Celles qui interviennent depuis les années 1960 chez des personnes âgées dépendantes, sont en très forte augmentation : elles sont passées de 30 000 dans les années 1970 à 570 000 aujourd'hui. Sait-on vraiment en quoi consiste leur travail quotidien ? Christelle Avril, a réalisé une enquête de terrain, son livre Les aides à domicile : un autre monde populaire, analyse ces emplois de service comme le nouveau visage des milieux populaires salariés.

Les invités
  • Gabrielle SchützSociologue, auteure de « Jeunes, jolie et sous-traitées : les hôtesses d’accueil »
  • Christelle AvrilSociologue, auteure de « Les aides à domicile : un autre monde populaire »
Programmation musicale
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.