Pour certains praticiens, la chirurgie esthétique semble véritablement partir à la dérive. "Il faut être lucide : la chirurgie esthétique se résume aujourd’hui à une question de prix où le plus pur charlatanisme sévit. Certains exercent sans qualification précise, vantent des choses qui n’existent pas, font des promesses sans aucune obligation de résultats et le tout sans hésiter à bafouer le secret professionnel", explique Pierre Nahon, spécialiste en chirurgie plastique, reconstructive et esthétique. Voici quelques idées reçues que Pierre NAHON aborde dans son livre : " La chirurgie esthétique, c'est pour les femmes et les vieux ", " Toutes les interventions de chirurgie esthétique sont visibles ", " Les médias ont permis l'explosition de la spécialité ", " Se faire opérer au Maroc ou en Tunisie, c'est deux fois moins cher "...

VINCENT OLIVIER et la chronique de l’Express L’EXPRESS DANIEL FIEVET Quatrième épisode de notre feuilleton consacré au mathématicien Bertrand Monthubert qui préside l’association Sauvons la recherche depuis un an et demie. Aujourd’hui Betrand Monthubert a rendez-vous avec le président de l’association Paris-Montagne. Une association qui tente de réconcilier les jeunes avec les sciences. La rencontre a lieu à Paris, à l’ENS (l’Ecole Normale Supérieure)…

invité(s)

PIERRE NAHON, chirurgien plasticien

Pierre Nahon est chirurgien, auteur de plusieurs ouvrages sur la chirurgie esthétique. Il met à profit son expérience pour éclairer le lecteur sur ces pratiques largement médiatisées mais mal connues et pour lesquelles l'information est généralement orientée dans le seul but de convaincre le patient de se faire opérer.### programmation musicale

SOUAD MASSI

Bladi ### DOOBIE BROTHERS

Long train running ### DANIEL DARC

J'irai au paradis ### liens

Association Paris-montagne :

Etablissement français du Sang

Pour savoir où donner, consultez la liste de tous les établissements régionnaux sur le site ou téléphonez au 0 810 150 150.

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.