Glowing apple second try (Pomme brillante)
Glowing apple second try (Pomme brillante) © flickr / CC / Ritz Nash

Sommes-nous les premiers à distinguer dans les lumières éblouissantes du progrès technique l'ombre de ses dangers ? En occultant la réflexivité environnementale des sociétés passées, ce schéma simpliste dépolitise l'histoire longue de la destruction des environnements et nous empêche de comprendre les ressorts de la crise contemporaine. Pour éviter cette amnésie, une histoire politique du risque technologique et de sa régulation sur la longue durée est nécessaire.Avec Jean-Baptiste Fressoz , La Tête au carré expose l'histoire de la modernité industrielle (fin XVIIIe-XIXe siècle) : celle des vaccins, des machines, des usines chimiques et des locomotives. Plongeons au coeur des controverses vives autour des risques et des nuisances de ces innovations, et voyons si les critiques et les contestations furent réduites ou surmontées...

Le focus de la revue de presse

Après le séisme politique provoqué par la "gaffe" de Valérie Trierveiler sur Twitter (l'actuelle compagne de François Hollande ayant affiché sur la plateforme de micro-blogging son soutien dans l'élection législative à Olivier Falorni, candidat dissident, face à la candidate du PS, Ségolène Royal, ancienne compagne du nouveau Président), La Tête au carré se pose des questions sur l'utilisation de Twitter comme média et outil de communication politique. On en parle par téléphone, avec Dominique Wolton .

Émission exceptionnellement plus courte en raison de la diffusion des spots de campagne : jusqu'à la fin de la semaine, La Tête au carrécommence vers 14h18 et ne comporte pas de chronique. La Bibliothèque scientifique idéale revient le 20 juin 2012.

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.