Il y a 50 ans, dans la nuit du 20 juillet 1969, les astronautes Neil Armstrong et Buzz Aldrin sont les premiers hommes à poser le pied sur la Lune. À la télévision, vu par 500 millions de téléspectateurs dans le monde, ce premier grand direct de l’Histoire plonge la société de l’époque dans une nouvelle réalité

Portrait des astronautes américains, de gauche à droite, Buzz Aldrin, Michael Collins et Neil Armstrong, l'équipage de la mission Apollo 11 de la NASA sur la lune, posant sur un modèle de la lune, 1969.
Portrait des astronautes américains, de gauche à droite, Buzz Aldrin, Michael Collins et Neil Armstrong, l'équipage de la mission Apollo 11 de la NASA sur la lune, posant sur un modèle de la lune, 1969. © Getty / Ralph Morse

Il y a 50 ans, d'un seul coup notre horizon a changé avec cet événement historique. Ce "bond de géant pour l’humanité" a marqué l’histoire de la conquête spatiale  à tout jamais.

Comment Neil Armstrong et Buzz Aldrin ont-ils préparé et vécu cette expérience extraordinaire ?

Qu’avons-nous appris sur nous mêmes en nous écartant d’un pas de la surface de la Terre ? 

Et aujourd’hui, faut-il retourner sur lune, qu'en est-il de l'exploration spatiale ? 

Avec nous pour en parler :

Jacques Arnould, historien des sciences et théologien, chargé des questions éthiques au CNES (Centre national  d’études spatiales), auteur de « La Lune m’a dit … » aux éditions du Cerf

Alain Cirou, directeur général de l’Association française d’Astronomie, directeur de la rédaction de « Ciel et espace », consultant scientifique  d’Europe 1 ; auteur avec Jean-Philippe Balasse du beau livre :

« Les Hommes de la lune , les enfants de la génération Apollo» (Seuil)    

Les invités
  • Alain CirouDirecteur général de l’Association française d’Astronomie, directeur de la rédaction de « Ciel et espace »
  • Jacques ArnouldHistorien des sciences et théologien, chargé des questions éthiques au CNES (Centre national d’études spatiales)
Programmation musicale
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.