Depuis le 13ème siècle, la plus grand énigme archéologique passionne les aventuriers, scientifiques et historiens : quelque part en Mongolie, se cache la tombe de Gengis Khan, le plus grand empereur. Mais où précisément ?

Statue équestre de Gengis Khan, à Tsonjin Boldog, près d'Olan Baator, capitale de la Mongolie
Statue équestre de Gengis Khan, à Tsonjin Boldog, près d'Olan Baator, capitale de la Mongolie © AFP / Joël Saget

En décryptant des textes anciens, en étudiant les rites funéraires des Mongols médiévaux et de leurs ennemis héréditaires chinois, une équipe française a suivi, huit siècles après la mort de Gengis Kahn, la piste de l'empereur mongol, à la recherche de sa sépulture.

Tous les indices convergent vers une zone sacrée interdite d'accès, la montagne de Burkhan Khaldun. Le professeur Pierre-Henri Giscard, l'un des pères de l'archéologie mongole, a pu y pénétrer avec une équipe scientifique et y mener une mission d'investigation.

Les nouvelles technologies adaptées à une pratique différente de l'archéologie ont rendu possible de localiser enfin la tombe de Gengis Khan sans intrusion, sans destruction, sans même donner un seul coup de pioche.

► Cette découverte est l'objet du documentaire « La Tombe de Gengis Khan, le secret dévoilé » de Cédric Robion diffusé ce soir à 20h50 sur France 5, dans le cadre de l'émission Science Grand Format. Il sera en replay pendant 7 jours. 

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.