L’épilepsie est une maladie neurologique se manifestant par des crises. Elle est l’expression d’un fonctionnement anormal, aigu et transitoire de l’activité électrique du cerveau qui se traduit par des crises épileptiques appelées aussi crises comitiales. Lorsqu’une crise reste unique, on ne parle pas d’épilepsie. L’épilepsie se définit par la répétition des crises pendant un certain temps de la vie d’un individu. Compte tenu des multiples formes d’expression des crises et de leur évolution, il n’y a pas une mais des épilepsies. Le médecin spécialiste de l’épilepsie est un neurologue ou un neuropédiatre. 40% des épilepsies sont d’origine symptomatique et de 5 à 10% sont d’origine génétique. On parle d’épilepsie cryptogénique lorsque l’origine reste inconnue. Ainsi les causes de l’épilepsie ne sont-elles retrouvées qu’une fois sur deux. Dans le monde, plus de 40 millions de personnes sont concernées. En France, environ 450 000 personnes sont répertoriées dont 250 000 jeunes de moins de 20 ans. 5 % de la population est susceptible de faire une crise, un jour. De fait, chaque jour, 100 personnes présentent une première crise, soit près de 40 000 par an. Une fois sur deux, cette crise peut inaugurer une maladie épileptique qui est, après la migraine, la première raison de consultation d’un neurologue. L’épilepsie ne connaît pas de frontières géographiques, raciales ou sociales.

VINCENT OLIVIER et la chronique de l’Express [L’EXPRESS ](http://lexpress.fr )LAURENCE GARCIA Depuis 15 ans, Fred, Jamy et la nouvelle venue Sabine tentent d’expliquer aux enfants et à leurs parents la marche du monde. Au total, plus de 400 sujets ont été abordés illustrés par 2000 maquettes… « C’est pas sorcier : pourquoi/ comment ça marche »… la suite avec Emmanuelle Ousset, journaliste scientifique de l’équipe.

invité(s)

CHRISTOPHE BERNARD et CATHERINE CHIRON

Catherine Chiron est neuropédiatre, elle est spécialiste des enfants et travaille à l'hôpital Necker Enfants Malades dans le service du Professeur Dulac qui accueille des enfants souffrant d'épilepsies difficile à soigner. Elle est aussi chercheur au sein de l'INSERM U633 à Saclay et Orsay sur l'imagerie et l'épilepsie (elle utilise notamment l'IRM pour observer et comprendre l'épilepsie).Elle y coordonne les projets de recherche clinique, thérapeutique et fondamentale sur les épilepsies de l’enfant et leurs rapports avec le développement cérébral et les apprentissages. Ses recherches portent aussi sur la pharmacologie, la classification des épilepsies. Christophe Bernard est directeur de recherche à l’INSERM U751 au sein du laboratoire de neurophysiologie & de neuropsychologie du service de neurophysiologie clinique à La Timone à Marseille. Il est membre du comité scientifique de la FFRE. Il est biologiste de formation. C'est un fondamentaliste qu### programmation musicale

ETIENNE DAHO

Obsession ### ZEBDA

Je crois que ça va être possible ### THE DO

On my shoulders ### liens

Plan Alzheimer 2008-2012

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.