Au temps des Romains, les perles représentaient des larmes pétrifiées des dieux. Chez les Grecs, elles sont des fragments d’éclair tombés dans la mer. Réponse plus scientifique: les perles sont composées de carbonate de calcium et se forment lorsqu’un intrus irritant (un ver parasite, un fragment végétal, une bactérie, etc.)s’introduit par inadvertance entre la paroi interne de la coquille et le “manteau” d’un mollusque (tissu recouvrant les organes de l’huître). Ce corps étranger devient alors le noyau de la future perle, autour duquel le manteau sécrète de la nacre. Cette dernière recouvre l’intrus en formant des couches concentriques successives, qui donneront la forme et l’éclat à la future perle. Les perles naturelles sont dites “fines”, toutes les autres sont communément appelées “perles de culture”. Les jeunes huîtres sont élevées pendant deux à trois ans, avant d’être greffées. Au bout de 30 à 40 jours, seules 700 sur 1000 huîtres gardent le noyau. Commence alors le processus de formation de la perle. Sur les 700 huîtres, 500 perles seront récoltées (les 200 autres auront été mangées par des prédateurs), dont 50 à 70% seront commercialisables. Mais seule une vingtaine sera qualifiée de parfaite, en fonction de leur taille, peau, lustre (qualité de la surface), orient (netteté du reflet sur la perle), absence de cercle ou de piqûres. Les mollusques marins, comme les huîtres, les volutes, les strombes géants (ou lambi) et les ormeaux, sont les sources de perles les plus connues. Les perles d’eau douce proviennent principalement des moules perlières, récoltées en Chine et au Japon. Autrefois, en France, la moule perlière (ou mulette perlière) était pêchée dans la Vologne, rivière des Vosges. Elle a alimenté les colliers de la noblesse et de la royauté - telle cette couronne de Charles V, reconstituée dans l’exposition. Mais leur surexploitation les menace d’extinction comme c’est déjà le cas de 75% des espèces. Les perles sont aujourd’hui cultivées dans le respect de l’environnement. En effet, pour obtenir une belle perle, les huîtres requièrent une eau non polluée et riche en plancton. La dernière ferme perlière a été créée à Jewelmer, aux Philippines. Dans cette région du globe, les perles naissent dans la Pinctada maxima aux lèvres dorées. La même espèce d’huître mais à lèvres d’argent se trouve en Australie. Plus rares sont les perles roses (cf. le livre de David Ferdeman et Hubert Bari), perles naturelles issues du lambi (Iles Bahamas et îlots de Floride). Enfin, les perles dites noires viennent de la Pinctada margaritifera, que l’on trouve en Mer Rouge, dans le golfe persique, et en Polynésie.

LAURENCE GARCIA Dernier épisode de notre feuilleton sur les coulisses de l’émission « C’est pas sorcier » sur France 3, présenté par les héros des enfants Fred et Jamy. Ambiance plateau et régie lors de l’enregistrement d’un magazine sur les stations de ski face au réchauffement climatique, préparés en équipe avec les maquettistes et les journalistes scientifiques. Suite de la visite avec Emmanuelle Ousset.PHILIPPE HENAJEROS et la chronique » La tête dans les étoiles » avec la revue CIEL ET ESPACE [CIEL ET ESPACE ](http://cieletespace.fr )

invité(s)

CHRISTIAN MILET

Il est biologiste et maitre de conférences et travaille au département des Milieux et Peuplements Marins au MNHN Il est un des commissaires scientifiques de l’exposition « PERLES, une histoire naturelle » jusqu’au 10 mars 2008 à LA GRANDE GALERIE DE L EVOLUTION MNHN### programmation musicale

FRANCOISE HARDY et JACQUES DUTRONC

Puisque vous partez en voyage ### FELIX HUBERT THIEFAINE et PAUL PERSONNE

Avenue de l'amour ### MANU CHAO

Me llaman Calle

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.