Georges Canguilhem fut médecin et résistant pendant la seconde guerre mondiale. Il fut surtout le premier philosophe de la médecine. Avec ce livre fondamental, "Le Normal et le pathologique", il fut le premier à penser les notions de maladie et de guérison. Son retentissement fut immense .

L'émission

Canguilhem
Canguilhem ©

Médecin, philosophe, historien des sciences dans le sillage de Gaston Bachelard, Georges Canguilhem fut aussi directeur de thèse de Michel Foucault. Pendant des années c’est à ce résumé quelque peu « réducteur » qu’on se contentait d'aboder ce personnage pourtant illustre. Avec une publication fondamentale, "Le Normal et le pathologique", il fut le premier à penser les notions de maladie et de guérison. Pionnier dans la philosophie de la médecine qu’il pratiqua en même temps que son activité de médecin – notamment lorsqu’il se mit au service de la résistance pendant la guerre -, Georges Canguilhem a marqué son époque. Mais aujourd’hui, son œuvre, sa pensée refont surface tant les valeurs qu’elles portent répondent à une attente actuelle. Remettre le patient au centre de la médecine, « humaniser » la maladie… et s’il devenait urgent de ressusciter Canguilhem et ses idées ?

Nous recevons le philosophe Jean-François Braunstein, auteur de nombreux ouvrages sur Canguilhem (mais aussi de l'introduction de la nouvelle édition du tome 1 des Oeuvres complètes de Canguilhem).

A la sortie du studio

Que pense Jean-François Braunstein de l'affirmation, "Je suis le seul à pouvoir m'estimer malade" ? Réponse brève et efficace en une minute dans l'ascenseur, pour aiguiser votre réflexion sur le sujet (avec une rapide apparition de Sonia Devillers et d'Hugo Struna en ouverture !).

Résumé des échanges sur Twitter

Retrouvez La tête au carré :

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2014/04/e2dd13e8-c3e5-11e3-907f-782bcb6744eb/640_dossiers.jpg" alt="DossiersTAC1404" width="640" height="50" />
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.