Ce sont des ondes se propageant dans le tissu élastique de l'espace-temps dont les déformations et la courbure sont gouvernées par les équations de la relativité générale.

 Illustration de deux trous noirs en orbite les uns par rapport aux autres, émettant des ondes gravitationnelles.
Illustration de deux trous noirs en orbite les uns par rapport aux autres, émettant des ondes gravitationnelles. © Getty / MARK GARLICK/SCIENCE PHOTO LIBRARY

Il y a cent ans, Albert Einstein les avait prédites. Il s’est demandé ensuite si sa théorie de la « relativité générale » n’avait pas accouché d’une seconde chimère, après celle des trous noirs…

Le 14 septembre 2015 une onde passa sur Terre. Elle déplaça deux miroirs, situés à des kilomètres de distance, d’une fraction de la taille d’un proton. Messagère du ciel, elle apportait la nouvelle de la fusion de deux trous noirs il y a 1,5 milliard d’années, balayant d’un seul coup les doutes d’Einstein et de ses successeurs : non seulement les trous noirs existent, mais ils peuvent être en couple, et émettre alors des ondes gravitationnelles.

C'est la plus grande découverte en astronomie depuis Galilée, couronnée par le prix Nobel de physique 2017.  Nos deux invités reviennent sur l'histoire et les enjeux de la détection directe des ondes gravitationnelles, qui ouvre la voie à une nouvelle ère de l'astronomie. 

Les invités
Programmation musicale
  • SOPICO
    SOPICO

    Arbre de vie

    2017

  • Ariane Moffatt

    Mon Corps - Radio edit

    2012

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.