Dans le Club cette semaine, on parle des éruptions solaires, des orchidées et de l 'homosexualité dans la nature.

Orchidées
Orchidées © Getty / Peter Pöhlein / EyeEm

Le Club de La Tête au Carré s’intéresse aux éruptions  solaires, aux orchidées et à l'homosexualité dans la nature.

Un seul et unique phénomène pourrait contrôler toutes les éruptions solaires. C'est ce que viennent de mettre en évidence des chercheurs du CNRS, de l'École polytechnique, du CEA et d'Inria dans un article qui a fait  la Une de la revue Nature le 8 février 2018. Ils ont mis en évidence la présence d'une « cage » renforcée dans laquelle se développe une corde magnétique  à l'origine des éruptions solaires. C'est la résistance de cette cage aux assauts de la corde qui détermine la puissance et le type de l'éruption à venir. Lors d’une éruption solaire, cette cage magnétique   permet plus ou moins de contrôler la puissance de l’éruption. Ces travaux ont permis d'élaborer un modèle capable de prévoir l'énergie maximale qui peut être libérée lors d'une éruption solaire, aux conséquences potentiellement dévastatrices pour la Terre. Et c’est une très bonne nouvelle pour nos portables et Wifi !  avec Tahar Amari, astrophysicien,  directeur de recherche au Cnrs au Centre de physique théorique de l’Ecole polytechnique 

Denis Larpin est botaniste, responsable scientifique des collections végétales vivantes tropicales du Muséum national d'Histoire naturelle, et des serres de  l’arboretum de Chevreloup à Versailles.  Il est passionné par les orchidées qu'il seront les vedettes de deux expositions :  -« Orchidées de Colombie : Sur les Pas de Humboldt et Bonpland » dans la Galerie de Botanique du 06.12.2017 au 05.03.2018   et Exposition "Mille & une orchidées 2018" au Jardin des Plantes
Du 8 février au 5 mars 2018 dans les Grandes serres du Jardin des Plantes .   

Comment l’homosexualité dans la nature a été observée et racontée par les scientifiques ?En 1991 la primatologue Linda Wolfe raconte les réticences des scientifiques avec des textes  ne mentionnant pas l’homosexualité, des auteurs qui veulent rester anonymes alors qu’ils ont observé des comportements homosexuels chez les animaux. Les chercheurs craignent-ils d’être associés à des thématiques controversés ?  Pourtant des parades nuptiales , des comportements affectueux sexuels partagés par des animaux de même sexe ont été observés avec Fleur Daugey,  écrivaine, journaliste scientifique et éthologue de formation, auteur du livre » Animaux Homos, Histoire naturelle de l’homosexualité » Ed Albin Michel.

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.