Comme chaque vendredi dans les grosses têtes au carré, nos invités viennent débattre d'un sujet qui a retenu leur attention dans l'actualité scientifique : Dans le contexte du bilan du sommet de Cancun, Vincent Courtillot a choisi de nous parler du débat scientifique qui oppose les deux hypothèses sur le climat : l’hypothèse anthropique et l hypothèse solaire.

Pierre Henri Tavoillot veut parler de la « démocratie écologique » dont parle le philosophe Dominique Bourg dans son ouvrage "Pour une démocratie écologique" paru au Seuil.

Bertrand Monthubert va nous parler de la baisse du taux de poursuite d’études des bacheliers.

Les liens

Site de Bertrand Monthubert

Site du Collège de philosophie

Site de l'Institut de physique du globe de ParisInstitut

Les invités
Les références
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.