Ce vendredi dans le Club, l'ouverture de l'Espace des mondes polaires Paul-Emile Victor, la vie de François Arago grand scientifique oublié et du Cyberlove.

Dans le Club de la Tête au Carré, nous allons raconter de grands hommes qui ont œuvré pour la science et la connaissance et raconter le cyberlove avec :

-Guy Jacques est océanographe et biologiste et il s'est intéressé à " François Arago, l'oublié", livre édité au Editions Nouveau Monde.

L'oublié? il a pourtant été l'une des figures marquantes de la Deuxième République. Politique et scientifique, il a été chef d'état éphémère, a commencé sa carrière avec le relevé du méridien de Paris, fut élu à l'Académie des sciences à 23 ans , puis professeur à Polytechnique et aussi Directeur des longitudes et de l'Observatoire de Paris.

-Stéphane Niveau est guide naturaliste et co-fondateur de l'Espace des Mondes Polaires Paul-Emile Victor qu'il a crée avec l'ethnologue et géographe Jean-Christophe Victor récemment disparu .

Ce lieu n'aurait pas existé sans Paul-Emile Victor, le célèbre explorateur spécialiste des Pôles et Jean-Christophe Victor, fils de l'explorateur et co-créateur de cet espace consacré aux Pôles. L'Espace propose une immersion dans les mondes polaires, donne la parole aux explorateurs aux scientifiques et présente des collections constituées d'objets et d'archives ayant appartenu à Paul-Emile Victor.

-Après les seins, la bisexualité, les fantasmes et les love coachs,la journaliste et réalisatrice Laure Michel nous propose d’explorer les labyrinthes troublants et délirants du "Cyberlove" la nouvelle web-série d'ARTE CREATIVE en ligne depuis le 14 février.

-France Cadet est une artiste-professeur de robotique à l'Atelier Robotique de l'Ecole Supérieure d'Art d’Aix en Provence . Elle se met en scène pour questionner nos relations aux machines et aux robots et se met en scène dans la série de photos interactives "Robot mon amour "à voir sur son site Cyber Doll.

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.