[scald=11479:sdl_editor_representation]Les risques sanitaires liés à l'obésité sont devenus des préoccupations majeures, amenant à déclarer l'obésité "nouvelle épidémie non infectieuse de l'histoire". Contrainte d'intervenir, la médecine, largement relayée par les médias, a été conduite à dresser des normes, à médicaliser la corpulence, à mener avec les pouvoirs publics des actions préventives, à définir un "bon" et un "mauvais" comportement alimentaire. Ces discours peuvent-ils échapper au poids des représentations culturelles du gros et du gras historiquement construites, aux jugements de valeur, à la stigmatisation des individus en surpoids, à l'idéalisation de la minceur ?Marie Verdier avec le quotidien La Croix La Croix Nous commençons le feuilleton de la semaine sur les phénomènes de circulation souterraine de l’eau douce. Eric Gilli, qui est hydrogéologue, a choisi d’emmener Anne Riou, notre reporter, sur la plage du Cap Martin, entre Menton et Monté Carlo. On y voit très bien des émergences d’eau douce en pleine mer, sur plus d’un km. Dans cette région très calcaire, on retrouve le même genre de sources : à Nice, Cannes, Cassis, ou encore Marseille. Eric Gilli a co-écrit : HYDROEOLOGIE, « objets, méthodes, applications », édité par Dunod.

invité(s)

Arnaud Basdevant

Professeur de nutrition à l'Université Paris 6 et chef responsable du pôle d'endocrinologie de la Pitié Salpétrière et chef du service nutrition dans cet hôpital### Julia Csergo

Historienne de l'alimentation et maître de conférence à l'Université Lyon 2### programmation musicale

Melody gardot

Who will comfort me ### Coeur de pirate

Comme des enfants ### M

Je dis aime

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.