Un télescope basé près du Pôle sud aurait détecté des ondes gravitationnelles issues du Big Bang. Une découverte majeure pour les astrophysiciens qui prouve qu'Einstein avait raison, une fois encore!

Ondes gravitationnelles
Ondes gravitationnelles © creative commons

L'émission

En observant pour la première fois des ondes gravitationnelles, les astrophysiciens de Harvard ont fait une découverte majeure qui va permettre de jeter un coup d'oeil sur les premiers instants de l'univers, et peut-être même révolutionner la physique moderne.

Einstein avait raison! La dernière de ses théories non encore confirmée par une observation directe, l'existence des ondes gravitationnelles, vient donc d'être validée par les faits. Les physiciens sautent de joie.

La découverte présentée hier au Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics est le résultat de trois années d'observation dans l'Antarctique, qui ont donc permis d'observer ce que les astrophysiciens ont appelé "les premiers tremblements du Big Bang".

Comment définir les ondes gravitationnelles? Que peuvent-elles révéler? En quoi cette découverte peut révolutionner la physique moderne? Avec quels instruments les scientifiques ont-ils travaillé?

Avec Jean-Pierre Luminet , astrophysicien, directeur de recherches au CNRS et membre du Laboratoire Univers et Théories.

Alain Riazuelo, astrophysicien au CNRS, en poste à l’Institut d’astrophysique de Paris

et Cécile Renault (par téléphone), astrophysicienne, chargée de recherche au LPSC à Grenoble.

En fin d'émission, Jean-Pierre Luminet résume la découverte en 15 secondes : "On a mesuré une perturbation de la lumière issue de l’écho refroidi du Big Bang, et cette perturbation pourrait être due à un phénomène remontant très tôt dans l'histoire de l'univers, presque un milliardième de secondes après le Big Bang".

Pour aller plus loin

Le blog de Jean Pierre Luminet.

Tout sur la mission Planck : http://public.planck.fr/

Article d'Alain Riazuelo dans la revue Pour La Science : http://www.pourlascience.fr/ewb_pages/a/actu-ondes-gravitationnelles-primordiales-la-preuve-decisive-de-l-inflation-cosmique-se-rapproche-32729.php

A la sortie du studio

Au lendemain de la détection d'ondes gravitationnelles du Big Bang, un résultat attendu depuis 20 à 30 ans, quelle a été l'ambiance qui régnait parmis les physiciens ? Avant tout une extraordinaire excitation d'après Jean-Pierre Luminet, mêlée à une certaine réserve puisque les résultats doivent être confirmés. Pour Alain Riazuelo, l'enjeu pour les physiciens qui travaillent sur le télescope Plank est de savoir s'ils pourront faire plus et mieux.

Résumé des échanges sur Twitter

Retrouvez La tête au carré :

Dossier01
Dossier01 © cc axel VF / axel Villard Faure
Chronique02
Chronique02 © cc axel VF / axel Villard Faure
NewsDef
NewsDef © cc by Axel VF / Axel VF
nouret
nouret © cc by Axel VF
facebook01
facebook01 © cc axel vf / axel villard-faure

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.