L'impact de la pollution chronique et des pics de pollution sur la santé est dramatique et c'est un réel problème de santé publique.

Le 16 décembre 2016, Paris est étouffé par une brume de pollution. La poussée actuelle de pollution aux particules fines, piégées par le froid et les conditions de vent, est la plus grave de Paris depuis au moins une décennie, selon Airparif
Le 16 décembre 2016, Paris est étouffé par une brume de pollution. La poussée actuelle de pollution aux particules fines, piégées par le froid et les conditions de vent, est la plus grave de Paris depuis au moins une décennie, selon Airparif © AFP / Philippe Lopez

Selon l'enquête publié en juin dernier par Santé Publique France, la pollution de l'air dûe aux particules fines est presque aussi meurtrière que l'alcool. Chaque année , elle est responsable dde 48 000 morts dont plus de 34 000 seraient évitables. Elle génère des risques de cancer, de maladies respiratoires comme la BPCO (Bronchopneumopathie chronique obstructive) ou l'asthme.

Quelles sont ces particules qui polluent et nous rendent malades ? D'où viennent elles ? Vivons nous dans une pollution permanente ? Quel est l 'impact de la pollution sur la santé humaine à court terme et à long terme ? Existe-t-il des zones sans pollution ? C'est grave docteur ?

Pour en parler, Mathieu Vidard reçoit Isabelle Coll, chimiste de l’atmosphère, professeur au LISA, Laboratoire Inter-universitaire des Systèmes Atmosphériques (CNRS/Université Paris Est Créteil/ Paris Diderot), et le Professeur Bruno Housset, pneumologue, chef du service de pneumologie au Centre hospitalier intercommunal de Créteil et président de la Fondation du souffle

► Ecoutez aussi sur le même sujet Les centrales à charbon allemandes polluent-elles Paris ? La sortie du nucléaire a-t-elle contraint l'Allemagne à rouvrir des centrales à charbon ?

► Peut-on mourir de la pollution ? La pollution aux particules fines est-elle dangereuse pour la santé ? Paris est-elle vraiment une ville polluée ? Distinguer le vrai du faux sur la pollution

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.