Au Kalahari, vit l'une des dernières populations de chasseurs-cueilleurs, les Bushmen, ou plutôt les San, selon leur véritable nom. Marylène Patou-Mathis, préhistorienne, a partagé plusieurs mois la vie de ce peuple pacifique, qui parle une langue à clics et perpétue un mode de vie ancestral fondé sur la chasse aux animaux sauvages et la cueillette de plantes comestibles. Conscients de la singularité de leur existence hors de tous les schémas contemporains, les San se battent désormais pour la protéger

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.