<source type="image/webp" srcset="data:image/jpeg;base64,/9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAGACoDASIAAhEBAxEB/8QAFgABAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAED/8QAGhABAQEAAwEAAAAAAAAAAAAAAQACERNRA//EABUBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAD/8QAFhEBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAES/9oADAMBAAIRAxEAPwDHOMOTkp0nrJS1ROk9aPyAXlkmqMpJVH//2Q==" data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/11/d9275451-51de-11e3-b517-782bcb6744eb/640_sondage1.webp" class="dejavu" /><img class="dejavu" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/11/d9275451-51de-11e3-b517-782bcb6744eb/640_sondage1.jpg" src="data:image/jpeg;base64, /9j/2wBDACgcHiMeGSgjISMtKygwPGRBPDc3PHtYXUlkkYCZlo AjIqgtObDoKrarYqMyP/L2u71////m8H////6/ b9//j/2wBDASstLTw1PHZBQXb4pYyl Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj4 Pj/wAARCAAGACoDASIAAhEBAxEB/8QAFgABAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAED/8QAGhABAQEAAwEAAAAAAAAAAAAAAQACERNRA//EABUBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAD/8QAFhEBAQEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAES/9oADAMBAAIRAxEAPwDHOMOTkp0nrJS1ROk9aPyAXlkmqMpJVH//2Q==" alt="sondage dela tête au carré 10/12 - 1" width="640" height="93" />
sondage dela tête au carré 10/12 - 1 © Radio France

Les apprentis sorciers du climat
Les apprentis sorciers du climat © Creative Commons

La Tête au Carré profite du passage en France de l'essayiste politicologue économiste et philosophe australien CLIVE HAMILTON pour aborder le thème de la géo-ingénierie.

Le sociologue des sciences et philosophe Bruno Latour le présente comme un « philosophe du climat ». Clive Hamilton est révulsé par les techniques que propose la géo-ingénierie pour contrer le réchauffement climatique

Dans son dernier livre « Les apprentis sorciers du climat », raisons et déraison de la géo-ingénierie » (Collection Anthropocène Edition du Seuil), il cherche à répondre aux questions principales que l’on peut se poser sur la géo-ingénierie : quels en sont les principaux acteurs, quels sont leurs projets, où, quand, pourquoi et comment ils se déploient et à se poser une question plus profonde : que sommes nous devenus ?

Les ingénieurs du climat étudient actuellement des méthodes visant à manipuler la couverture nuageuse de la Terre, à modifier la composition chimique des océans ou à envelopper la planète d’une couche de particules réfléchissant la lumière du Soleil. Certains scientifiques se sont mis à réfléchir à ce qui pourrait être fait pour ralentir la course des hommes vers l’abîme (au lieu de persuader les hommes de réduire les GES....)

Dans les décennies à venir, nous verrons si la tentative de modification délibérée est une noble audace ou une folie désastreuse.

avec Xavier Combe, pour la traduction

<source type="image/webp" srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/11/a9816258-494b-11e3-b517-782bcb6744eb/640_chroniques02.webp" data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/11/a9816258-494b-11e3-b517-782bcb6744eb/640_chroniques02.webp" class="dejavu" /><img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/11/a9816258-494b-11e3-b517-782bcb6744eb/640_chroniques02.jpg" alt="Chronique02" width="640" height="59" />
Chronique02 © cc axel VF / axel Villard Faure

Les invités
  • Clive Hamiltonessayiste politicologue économiste et philosophe australien
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.