Des accidents de la route, du sang, des blessés,des pleurs, des cris... Tel fut l’un des premierscontacts des Français avec la peur dans le domaine de la communication sociale. C’était une campagne réalisée en 1999 pour lutter contre l’insécurité routière.Depuis, nombreux sont les annonceurs du non-marchand qui utilisent des messages chocs pour faire prendre conscience d’un problème. Étant donné cette tendance récente observée dans les communications françaises, peut-on en conclure que faire peur est efficace ?

peur
peur © stuant / stuant

avecKARINE GALLOPEL-MORVAN,chercheuse en marketing social L’Ecole des Hautes Etudes en santé publique

Page web: http://www.ehesp.fr/wp-content/uploads/2011/05/karine-gallopel-morvan.pdf

« Marketing et communication des associations »

de Karine Gallopel-Morvan, Pierre Birambeau et Fabrice Larceneux

Ed Dunod sortie en 2013

et GERALD BRONNER,sociologue, professeur de sociologie à l’Université de Paris 7

« L’inquiétant principe de précaution » et « L’empire des croyances » Ed PUF

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/12/d34a6346-4838-11e2-a7b7-782bcb76618d/640_dossier_lienemission.jpg" alt="lien image dossier fin du monde" width="639" height="150" />
lien image dossier fin du monde © Radio France

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.