Les squelettes d'Henri IV, Agnès Sorel, Robespierre et Hitler sont tous passés entre les mains de Philippe Charlier. Il nous explique aujourd'hui ce qu'est la paléopathologie, une science nouvelle à la frontière de la médecine légale et de l'anthropologie.

Identification d'Agnès Sorel à partir de sa statue et de son crâne
Identification d'Agnès Sorel à partir de sa statue et de son crâne © Philippe Froesch

S'il est vrai que l'histoire est le domaine des historiens, il n'en demeure pas moins vrai que certains mystères perdurent dans le temps. Philippe Charlier, médecin légiste et anthropologue, a pour mission de mettre à profit ses techniques de médecine légale pour résoudre ces énigmes. Il est "le confesseur des morts".

Le médecin légiste s'est fait connaître après avoir révélé les circonstances de la mort d'Agnès Sorel en 1450, la maîtresse du roi de France Charles VII. Plus récemment, il a étudié les restes de crâne et de prothèses dentaires d'Hitler. Le paléopathologiste a pu affirmer la thèse du suicide du dictateur en 1945, mettant fin pour de bon aux théories du complot qui pouvaient exister autour de sa mort.

Qu'est-ce que la paléopathologie ? Quelles sont les techniques employées par les scientifiques de cette profession ? Qu'est-ce qu'un squelette peut révéler sur la santé d'un individu ? Tant de questions auxquelles Philippe Charlier répondra aujourd'hui sur la Tête au Carré. 

Philippe Charlier est également l'auteur de nombreux livres, dont Henri IV, l'énigme du roi sans tête et Les secrets des grands crimes de l'histoire aux éditions La Librairie Vuibert.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.