L'histoire de la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Effectivement, notre planète a subi au cours des temps géologiques au moins cinq épisodes d'extinctions massives.

le dodo disparu
le dodo disparu © http://en.wikipedia.org/wiki/File:Edwards%27_Dodo.jpg / http://en.wikipedia.org/wiki/File:Edwards%27_Dodo.jpg

L'émission

Il existe un consensus scientifique pour reconnaître que la Terre a subi moins cinq extinctions massives.

La plus ancienne se place à la fin de l’Ordovicien, il y a quelques 440millions d’années ; elle affecte des organismes marins tels que des brachiopodes et des trilobites….

Ensuite , une extinction en masse importante a lieu durant le Dévonien, (il y a 365 millions d’années ); ses victimes sont notamment des ammonoïdes, des brachiopodes et des poissons.

Il y a 252 millions d’années se produit apparemment la plus dévastatrice de toutes les grandes crises, à la limite entre le Permien et le Trias (qui est aussi la limite entre le Paléozoïque et le Mésozoïque). Selon certaines estimations, près de 90 % des espèces auraient alors disparu, avec l’extermination totale des trilobites, et des extinctions considérables chez des groupes aussi divers que les coraux, les céphalopodes et les vertébrés.

La grande crise suivante se place vers la limite entre le Trias et le Jurassique, il y a 200 millions d’années; elle affecte aussi bien des organismes marins (ammonites notamment) que terrestres (reptiles).

Enfin, la cinquième grande extinction est la mieux connue : c’est celle de la limite Crétacé-Tertiaire, il y a 66 millions d’années , qui aurait éliminé environ 70 % des espèces, dont les dinosaures, les ptérosaures, une grande partie du plancton, les ammonites, les bélemnites, et divers groupes de reptiles marins.

Que retenir des grandes crises ? Pourra-t-on résister à une nouvelle crise ? Car on parle de la 6eme extinction de masse. La crise actuelle de la biodiversité est spécifique car pour la 1er fois l’homme en est son principal acteur.

L’IUCN fait état en 2011 de 865 espèces disparues sur les continents et de 18 dans les océans sur les 4 derniers siècles et estime que 3600 espèces de végétaux supérieurs et 3500 espèces vertébrées sont menacées dans le monde aujourd’hui

avec Jean Sébastien STEYER, paléontologue au Département Histoire de la TERRE du Muséum national d’Histoire naturelle et chercheur au laboratoire CNRS « Paléobiodiversité et Paléo environnements »

et Antoine Bercovici, palynologue et sédimentologue, post-doctorant à l'Université de Lund en Suède

Annonce : « Exquise planète » avec Jean Sébastien Steyer, Pierre Bordage, Roland Lehoucq, Jean Paul Demoule Ed Odile Jacob

« La Terre avant les dinosaures » de Jean Sébastien Steyer Edition Belin, illustré par Alain Bénéteau

Résumé des échanges sur Twitter

Retrouvez La tête au carré :

DossiersTAC1404
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
chroniquesTQC1404
chroniquesTQC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
NewsletterTAC1404
NewsletterTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
BLOG2TAC1404
BLOG2TAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
FacebookTAC1404
FacebookTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.