Comment une seule cellule peut-elle engendrer cette merveille de complexité ? Parlons-en avec le biologiste, Éric Karsenty, qui a publié son ouvrage de référence, "Aux sources de la vie", en 2018 aux éditions Flammarion.

Nuclear division, illustration
Nuclear division, illustration © Getty / KATERYNA KON/SCIENCE PHOTO LIBRARY

(Cette émission est une rediffusion du dossier du 11 octobre 2018)

C'est d’une telle évidence que nous l’oublions souvent : chacun de nous est le fruit d’une unique cellule microscopique. 

Dès la fécondation, les divisions cellulaires s’enchaînent, des formes émergent et des membres surgissent

Vertigineux, si l’on songe qu’à une autre échelle, cette cellule est le produit de milliards d’années d’évolution, inscrites dans son ADN.   

Par quel « miracle » la vie est-elle apparue ? 

Et pourquoi présente-t-elle une diversité aussi exubérante, des éléphants jusqu’aux insectes, en passant par les bactéries et les virus ?

Le biologiste, Éric Karsenti, nous explique la façon dont le vivant s’est complexifié, depuis la première cellule jusqu’à la naissance de l’humanité.  

Son ouvrage de référence, Aux sources de la vie, est paru en 2018 aux éditions Flammarion.

Les invités
  • Eric KarsentiDocteur en biologie cellulaire et moléculaire, directeur scientifique de "Tara Oceans" et de "Tara Oceans Polar Circle"
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.