Les représentations du Gaulois, forgées à partir du XVIIIe siècle, constituer un bric-à-brac de clichés et de préjugés, relevant d'un cabinet de curiosités historiques et préhistoriques. Cette figure fut relayée dans les manuels d'histoire et exploitée par le pouvoir politique à des fins de propagande. Pourtant, le visage du Gaulois est tout autre...

Les dernières découvertes archéologiques ont démenti les images d'Épinal. Les Gaulois ne mangeaient pas de sangliers. Leurs construction fortifiées et leurs habitats aux matériaux biodégradables témoignent de leur savoir-faire de bâtisseurs. Derrière le barbare impétueux porté par son courage se dessinent des combattants disciplinés et entraînés, bénéficiant d'un armement renommé pour sa qualité.

FRANCOIS MALRAIN, archéologue, ingénieur d’étude et de recherche à l’INRAP et commissaire scientifique de l’exposition : »Gaulois, une expo renversante »

François Malrain
François Malrain © Radio France /

MATTHIEU POUX, archéologue et professeur d’archéologie romaine et gallo-romaine à l’Université Louis Lumière à Lyon 2 et commissaire de l’exposition « Gaulois, une expo renversante »

Mathieu Poux
Mathieu Poux © Radio France /

A ANNONCER :

L’exposition : »Gaulois, une expo renversante » jusqu’au 2 septembre 2012

À la Cité des sciences et de l’Industrie

www.cite-sciences.fr/gaulois

www.inrap.fr

Et aussi : d’octobre 2012 à mars 2014 en province (Montbéliard et Villeneuve d’Ascq)

www.pavillon-sciences.com

www.forumdepartementaldessciences.fr

Catalogue : »Qui étaient les Gaulois ? » Ed de la Martinière

Cahier Science et vie / LE Gaulois ? Qui étaient-ils vraiment ? »

Evénement(s) lié(s)

Gaulois, une expo renversante

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter

(ré)écouter La Tête au carré Voir les autres diffusions de l'émission

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.