onze mille éléphants tués au gabon depuis 2004
onze mille éléphants tués au gabon depuis 2004 © reuters

Rediffusion du dossier consacré à l'origine des mammifères (1er diffusion : le 5 décembre 2012)

L’histoire des mammifères remonte, comme celle des dinosaures, au Trias il y a 220 millions d’années (Ma). Celle des mammifères modernes, marsupiaux et placentaires, est bien plus tardive; leurs plus anciens fossiles, tels que Sinodelphys et Eomaia, datent du début du Crétacé, il y a 130 Ma.

Dans la diversité des vertébrés actuels, les mammifères occupent une place majeure. Pas seulement en raison de notre place parmi eux, ni de leur diversité spécifique (4500 espèces) bien inférieure à celle des poissons osseux (50 000 espèces) ou des oiseaux (9700 espèces). Les mammifères actuels se singularisent avant tout par leur spectaculaire diversité adaptative. De forme et de taille remarquablement variées, ils ont colonisé de nombreux milieux, sur terre, dans la terre, dans les arbres, les grottes, la mer, les airs, les déserts, les montagnes, etc…

Le plus important groupe actuel est celui des placentaires, auquel nous appartenons. Il comprend 4200 espèces actuelles, de la minuscule musaraigne nocturne aux formidables éléphants et aux baleines, en passant par les lions et les singes. A côté des placentaires, les marsupiaux («mammifères à poche ») comptent 300 espèces actuelles, et les monotrèmes (mammifères qui pondent des œufs) quelques unes, dont l’ornithorynque

avec Francis Duranthon, paléontologue et directeur du Muséum de Toulouse

et Pierre-Olivier Antoine, paléontologue, professeur à l’Université Montpellier 2 et chercheur à l’Institut des sciences de l’évolution (CNRS/IRD)

Et une rediffusion du dossier consacré aux fonctions des couleurs chez les animaux (1er diffusion le 27 mars 2013)

Papillon Vulcain
Papillon Vulcain © Wikimedia - Commons - Luc Viatour / www.Lucnix.be

Du pelage rayé du zèbre aux ailes colorées des papillons en passant par les bandes rouges du poisson-clown, les animaux sont décorés de motifs pigmentaires très diversifiés, essentiels à leur survie et leur reproduction.

Mais comment ces motifs colorés apparaissent-ils et se modifient-ils au cours de l'évolution ?

Protection, camouflage, à quoi servent-ils réellement? Quels sont les mécanismes génétiques qui expliquent ces changements de motifs?

Avec :Benjamin Prudhomme, Généticien du développement, responsable d’équipe à l’Institut de biologie du développement de Marseille Luminy (IBDML) et Mathieu Joron, Chercheur au CNRS, Biologiste de l’évolution

<img src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2013/10/334a7f4a-37f8-11e3-9f7b-782bcb6744eb/640_banniere-pub-latac-640.jpg" alt="CO3 Banniere 640" width="640" height="278" />
CO3 Banniere 640 ©

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.