Grâce aux avancées récentes en neurosciences et aux progrès de l’imagerie médicale, on sait désormais comment notre cerveau traite les signaux du désir.

La chimie du cerveau d'un homme devant le corps nu d'une femme
La chimie du cerveau d'un homme devant le corps nu d'une femme © Getty / Russell Cobb

Dans son laboratoire Inserm, Serge Stoléru s’intéresse au désir sexuel et au sentiment amoureux à l’aide de la neuro-imagerie, avec des techniques telles que la tomographie ou l'IRM fonctionnelle (imagerie par résonance magnétique) qui permettent d'obtenir des vues en 3D de l'activité du cerveau.

Il apporte de nouveaux éléments de réponse à tous ceux qui se demandent à quoi tient le coup de foudre, quel rôle joue le cerveau dans la passion amoureuse, ce qui se passe dans notre tête lorsqu’on ressent du désir pour quelqu’un, ou si nous sommes libres vis-à-vis de nos pulsions érotiques…

L’objectif : mieux comprendre le désir, ses mécanismes, mais aussi certains troubles de la sexualité et, par là même, d’envisager de nouvelles approches thérapeutiques.

14h10
Illustration pour "La Une de la sicence"

Les invités

Les références

Programmation musicale

L'équipe

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.