Polémiques, faits divers, images-choc, voyeurisme, micro-trottoir, téléréalité… A l’ère du multimédia, nous assistons au triomphe l’émotion. Le pouvoir médiatique s’impose en faisant vibrer la sensibilité au rythme haletant de stimulations sonores et visuelles qui produisent une véritable addiction collective aux émotions.

Deux soeurs regardent la télévision.
Deux soeurs regardent la télévision. © Sven Hagolani/Corbis

Le pouvoir politique joue sur les mêmes ressorts. Cette débauche d’excitations sensorielles soulève des enjeux éthiques majeurs. Car, quand nos émotions sont dévoyées, ce sont nos jugements de valeur qui se trouvent pervertis.

Sommes-nous désormais voués à être gouvernés par les émotions ? Pierre Le Coz interroge les ressources intérieures dont nous disposons pour faire face au charivari émotionnel ambiant.

Invités

Pierre Le Coz

Professeur de philosophie, Pierre Le Coz dirige le département des sciences humaines de la Faculté de médecine de Marseille. Ancien vice-président du Comité national d’éthique jusqu'en 2012, il préside le Comité de déontologie et de prévention des conflits d'intérêts de l'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES).

Professeur Yves Agid

Neurologue et neurobiologiste et membre fondateur de l’ICM (Institut du cerveau et de la moelle épinière au sein du CHU Pitié-Salpêtrière), membre du Comité consultatif national d'éthique ? Auteur de « L’homme subconscient, le cerveau et ses erreurs » publié en septembre 2013 chez Robert Laffont

Le Gouvernement des émotions... et l' art de déjouer les manipulations , Albin Michel

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.