Mer de glace
Mer de glace © / jamesconnell / photo on flickr

2015 : Année climatique. Solstice d’été : comment sauver la biodiversité ?

La Conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP 21) se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre prochain. En amont de ce rendez-vous primordial pour notre planète, France Inter, en partenariat avec le quotidien La Croix, se penche sur les différentes conséquences de la modification du climat et propose quatre journées spéciales correspondant à chaque changement de saison.

Ce lundi, France Inter s’installe à Chamonix au Grand Hôtel du Montenvers, devant la Mer de Glace, le plus grand glacier français pour s’interroger sur la biodiversité.

Dans un contexte de réchauffement climatique, les Alpes se sont – depuis le milieu des années 1980, réchauffées trois fois plus vite que le reste du monde. A quoi devons-nous nous attendre en montagne au cours du siècle à venir ?

Ces deux dernières décennies, la fonte des glaciers s’est tellement accélérée que le mouvement est, pour la première fois dans l’histoire, visible à l’échelle humaine.

La mer de glace peut-elle disparaitre ?

Quelles conséquences du recul des glaciers sur la faune et la flore ?

Peut-on observer au quotidien les conséquences du réchauffement climatique ?

Avec Anne Delestrade , directrice de recherche au CREA (Centre de Recherchessur les Ecosystèmes d’altitude), organisme de recherche spécialisé dans l’étude des milieux montagnards, basé à Chamonix Mont-Blanc, Sylvain Coutterand , glaciologue, docteur en géographie alpine et René Ghilini , cristallier, guide de haute montagne à Chamonix.

Journée spéciale climat sur France Inter en partenariat avec le journal La Croix

Logo La Croix
Logo La Croix © La Croix
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.