[scald=11509:sdl_editor_representation]Nous, êtres humains, sommes issus d'une longue évolution, minérale et cosmique d'abord, biologique et terrestre ensuite. Pour certains, nous aurions définitivement rompu avec un héritage ancestral qui faisait de nous des bêtes. Nous seuls serions capables du sens du bien et du sens du beau. Nous seuls serions doués de morale. Il existerait ainsi un fossé infranchissable entre le grand philosophe Emmanuel Kant et nos cousins les chimpanzés ! Ou bien, au contraire, faut-il considérer que la morale et l'esthétique chez l'homme plongent leurs racines dans le terreau de la «nature» ? Les animaux ne sont-ils pas eux aussi capables de dévouement pour leurs proches ? Nos cousins les primates ne peuvent-ils pas éprouver eux aussi des sentiments en face d'une belle (d'un beau) chimpanzé ? Bref, la découverte des «cultures animales» n'amène-t-elle pas à concevoir davantage de continuité entre l'homme et l'animal ?Sébastien Bohler et la chronique « les neurosciences et la psychologie » avec la revue Cerveau et Psycho Cerveau et Psycho Dernier épisode du feuilleton sur les eaux souterraines. Elles peuvent dissoudre des terrains en gypse et provoquer des affaissements. Rencontre à Nice entre les habitants du quartier résidentiel de Cimiez et 2 chercheurs qui travaillent au sein de l’Unité Mixte de Recherche « E.S.P.A.C.E », dirigé par la géographe Christine Voiron.

invité(s)

Georges Chapouthier

Directeur de recherche au CNRS### programmation musicale

Emily Loiseau

Sister ### Jacques Dutronc

Fais pas ca, fais pas ça ### Ndidi

He needs me ### liens

Le Festival des sciences de Chamonix

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.