Adulte, on a 206 os : des os longs comme le fémur, des os courts comme les phalanges de la main, les os plats comme l’omoplate, des os irréguliers comme les vertèbres…et aussi 90 os axiaux qui soutiennent et protègent la tête et le thorax ou encore des os appendiculaires (120! ) qui forment les membres (épaules hanches bras jambes mains jusqu’à l’orteil)...

Os et squelette
Os et squelette © creative commons / creative commons

L'émission

Malgré son aspect inerte et minéral, notre squelette est vivant. Il se régénère en permanence et ce remodelage incessant est la résultante de deux actions contraires :

-une action de construction par des cellules ostéoblastes qui construisent en permanence des tissus osseux

-une action de destruction par les cellules ostéoclastes, du tissu trop âgé ou mal utilisé.

Grâce à l'action antagoniste mais équilibrée des ostéoblastes et des ostéoclastes, l'os est en perpétuel devenir.

Sa taille et sa forme évoluent lentement. Il peut ainsi, s'allonger, s’épaissir ou s'affiner, se redresser ou se courber en fonction des besoins de l'organisme. Il pourra, par exemple, adapter son épaisseur et sa résistance, aux efforts que les muscles lui transmettront.

Les os ne tiennent que par un système complexe d’articulations qui les unissent pour en faire un ensemble capable, à la fois de se déformer, de se déplacer et de manipuler.

Les maladies ostéoarticulaires regroupent diverses pathologies qui ont toutes comme point commun d’associer handicap locomoteur et douleurs, et ceci à tous les âges de la vie. comme l’arthrose, l’ostéoporose et les rhumatismes inflammatoires chroniques (polyarthrite rhumatoide, spondylarthrite ankylosante, arthrite chronique juvénile, rhumatisme psoriasique etc.).

L’impact en terme de santé publique est majeur : en France, 6 millions de personnes touchées par l’arthrose, 40 % des femmes de plus de 65 ans feront une fracture ostéoporotique, 1 000 000 de personnes souffrent de rhumatisme inflammatoire chronique, dont 20 000 sont des enfants.

Avec Pierre Layrolle, biologiste, directeur de recherche à l’Inserm dans l’Unité « Physiopathologie de la Résorption Osseuse et des Tumeurs Osseuses Primitives » de Nantes. Il coordonne le projet européen Reborne (Régénération des défauts osseux utilisant de nouvelles approches d'ingénierie biomédicale),

et Marie Christine de Vernejoul, rhumatologue à L’Hôpital Lariboisière et chercheur à l’Unité Inserm « Os et Articulations »

A annoncer : « Une histoire d’os »Exposition à la Maison des Barthes du 15 février au 8 juin à Bayonne

Photo homepage : Squelette pose comme l'homme de Vitruve de Léonard de Vinci © Viaframe - Corbis

Résumé des échanges sur Twitter

Retrouvez La tête au carré :

DossiersTAC1404
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
chroniquesTQC1404
chroniquesTQC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
NewsletterTAC1404
NewsletterTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
BLOG2TAC1404
BLOG2TAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
FacebookTAC1404
FacebookTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.