Ils souffrent de nombreuses idées reçues, notamment à cause du manque de traces qu'ils nous ont laissé. Loin de leur image de guerriers sanguinaires, les Gaulois étaient avant tout des bâtisseurs, des commerçants et des artistes... !

SCENE DE VIE QUOTIDIENNE AU VILLAGE DES GAULOIS D' ESSE, ARCHELOLOGIE EXPERIMENTALE, EN CHARENTE LIMOUSINE, ASSOCIATION ARCHEOSITE GAULOIS , ESSE, CHARENTE, POITOU CHARENTES, FRANCE.
SCENE DE VIE QUOTIDIENNE AU VILLAGE DES GAULOIS D' ESSE, ARCHELOLOGIE EXPERIMENTALE, EN CHARENTE LIMOUSINE, ASSOCIATION ARCHEOSITE GAULOIS , ESSE, CHARENTE, POITOU CHARENTES, FRANCE. © AFP / Philippe Roy / Aurimages

Les Gaulois n'ont laissé que peu de traces nous permettant d'améliorer nos connaissances à leur sujet. Pendant longtemps, la principale source écrite dont nous disposions était l'ouvrage La Guerre des Gaules, rédigé par Jules César lui-même lors de ses campagnes militaires.

Pourtant ces traces existent. Il faut aller chercher les vestiges d'oppidums à travers les campagnes de France, ces anciennes agglomérations, centres névralgiques des régions gauloises. Et très vite, les objets vieux de plusieurs siècles se mettent à parler.

A l'occasion de la diffusion du documentaire Le Vrai visage des Gaulois sur France 5 ce mardi 24 avril à 20h50. Laurent Olivier et Pierre Nouvel, tous deux archéologues, nous renseignent sur ce peuple, si proche de nous et en même temps si peu connu.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.