COP 21, de nouveaux enjeux pour le climat
COP 21, de nouveaux enjeux pour le climat © / Wikilmages

L’Histoire des tentatives de réductions des gaz à effet de serres et longues. Mais c’est la première fois à Rio, en 1992, que les discussions ont abouti à des protocoles, et des engagements comme celui de Kyoto en 1995. Aujourd’hui le constat est que les négociations sur le climat et les moyens mis en œuvre n'ont pas été réellement atteints.

Le protocole de Kyoto a été prolongé jusqu’en 2020, mais il a été imaginé pour résoudre des problèmes vieux de 20 ans, et que les difficultés climatiques d’aujourd’hui ne sont plus les mêmes. Il y a une véritable complexité à se mettre d’accord sur les mesures, et sur les moyens pour les appliquer.

La [COP 21](http://www.cop21.gouv.fr/fr ) doit donc définir de nouveaux axes, de nouvelles mesures pour le climat. Pour que ce soit une réussite, il faut que le plus de pays possible signent ces accords, et surtout assurer une certaine pérennité de ces engagements.

Oui mais comment y arriver ? Quelles solutions peut proposer la Science pour les très nombreux acteurs ? Comment les accompagner et comment redéfénir ces axes ?

Pour répondre à ces questions, nous recevons Hervé Le Treut , physicien du climat, professeur à Paris 6 et à Polytechnique. Il fait partie du comité de pilotage du COP21, et travail plus particulièrement sur les promesses des Etats.

François Gemenne , chercheur en sciences politique, spécialiste en géopolitique de l’environnement. Alice Maréchal etRemy Ruat , étudiants à Sciences Po. Ils font partie du programme Make It Work et s'occupent de préparer la simulation de la conférence COP 21. Cette simulation sera représentée au théâtre des Amandiers du 26 au 31 mai 2015 et sera ouverte au public.

Les invités

L'équipe

Nous contacter

(ré)écouter La Tête au carré Voir les autres diffusions de l'émission

Bye Bye Rosetta

L'amour 2.0

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.