Dans le Club ce vendredi : on décolle avec les astronautes Scott Kelly et Jean-Francois Clervoy et on tisse des liens entre les arts et les sciences avec Jean-Marc Chomaz, artiste-physicien et Samuel Bianchini, artiste-enseignant chercheur.

Dans l'espace
Dans l'espace © Getty / Marc Ward/Stocktrek Images

Un Club de la Tête au Carré spécial ce vendredi  avec des astronautes et des artistes-scientifiques.

Scott Kelly, ingénieur et astronaute américain de la NASA ,   est de passage à Paris dans La tête au Carré pour présenter son livre : : » Mon odyssée dans l’espace, 340 jours en orbite » Ed les Arènes . Il est l’astronaute Américain qui a passé la plus longue période en continu dans l’espace .  Sa dernière mission sur l'ISS a duré 340 jours. Comment un petit gars du New Jersey ouvrier est devenu un astronaute de la NASA ? 

Jean François Clervoy, astronaute de L’ESA et Président de Novespace,  a croisé  Scott Kelly lors de la mission commune  STS-103  en décembre 1999. C'était  le  3eme vol de Jean Francois Clervoy, qui était le pilote du bras robotique pour capturer le télescope spatial Hubble. Cette mission a fait l’objet de son premier livre (épuisé) «  Histoire(s) d’Espace – Mission vers Hubble », Ed Jacob-Duvernet.

On peut être artiste et chercheur : L’artiste-physicien Jean-Marc Chomaz est directeur de recherche au CNRS et s’intéresse entre autres à la mécanique des fluides et  Samuel Bianchini, artiste-enseignant chercheur à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs l’ENSAD Université Paris Science et Lettres, travaille sur les nouveaux matériaux, les technologies interactives, les sciences de l’ingénierie, la robotique...  Tous deux sont co-responsables de a Chaire Arts et Sciences. Composer des tempêtes, réaliser des images vivantes avec des algues, faire pleurer des vitres, capturer la rosée dans des filets, dessiner à l’échelle 1 l’ampleur des émissions de gaz polluant, reproduire le cycle des fleuves marins… sont autant de formes poétiques où convergent les recherches artistiques et scientifiques qui seront menées par la Chaire . Un événement  qui fait dialoguer art et science et société : "« Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être » pour imaginer demain sera ouvert au grand public à La Cité Internationale des Arts le vendredi 2 février de 10h à 22h le samedi 3 février 2018 - 36h en continu. Entrée libre (sous réserve des places disponibles) – 3000 à 6000 visiteurs attendus avec 300 participants internationaux : artistes, chercheurs, penseurs, porteurs de projets et des centaines d’étudiants de diverses formations artistiques et scientifiques.

Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.