Polio virus (Picornavirus)
Polio virus (Picornavirus) © Flickr / CC / Sanofi Pasteur

Qu'ils soient en train de sévir localement ou mondialement, ou bien oubliés, voire confinés dans les laboratoires de recherche qui les ont créés, les supervirus représentent une menace pour le salut de l'humanité.

Ces organismes vivants ont un patrimoine génétique qui leur est propre et qui leur permet de s'adapter aux obstacles qu'ils rencontrent dans leur "désir" de conquérir le monde, quel qu'en soit le prix !

Qui sont ces supervirus, comment les étudie-t-on et avec quelles précautions ? Les virus émergents peuvent-ils réellement signer la fin de l'espèce humaine ?

Dans "La Tête au carré", deux virologues ce lundi :

  • Jean-Claude Manuguerra est virologue vétérinaire et directeur de la Cellule d’intervention biologique d’urgence de l’Institut Pasteur ;

  • Ali Saïb est virologue, chef de laboratoire à l’Hôpital St Louis et enseignant chercheur au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)

Le focus de la revue de presse

L'équipe du pharmacologiste Sébastien Granier vient de mettre en évidence la structure 3D des récepteurs du cerveau sur lesquels se fixent la morphine et les endorphines. Cette recherche, qui fait l'objet d'une publication dans la revue Nature du 21 mars dernier, permet d'améliorer considérablement la compréhension des mécanismes d'action de ces molécules et ouvre des possibilités pharmacologiques très intéressantes. Pour en parler, Sébastien Granier , en direct de l'Université de Stanford (Californie, Etats-Unis) répond aux questions de Mathieu Vidard.

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.