Philippe Descola
Philippe Descola © CNRS Photothèque / Céline Anaya Gautier

La médaille d’or 2012 du CNRS est remise à l’anthropologue Philippe Descola, directeur du Laboratoire d'anthropologie sociale (Collège de France/CNRS/EHESS) fondé en 1960 par Claude Lévi-Strauss.

Philippe Descola aux côtés de Françoise Héritier et Claude Levé-Strauss
Philippe Descola aux côtés de Françoise Héritier et Claude Levé-Strauss © Collège de France

Philippe DESCOLA a d’abord fait des études de philosophie à l’École normale supérieure de Saint-Cloud avant de se former à l’ethnologie à l’université Paris X et à l’EPHE (VIe section). Chargé de mission par le CNRS, il mène une enquête ethnographique de 1976 à 1979 chez les Jivaros Achuar de l’Amazonie équatorienne dont il étudie plus particulièrement les relations à

l’environnement, sujet de la thèse de doctorat d’ethnologie qu’il soutient en 1983 sous la direction de Claude Lévi-Strauss . Après avoir enseigné à l’université de Quito, il est visiting scholar au King’s College de Cambridge et attaché de recherche à la Maison des sciences de l’homme, puis rejoint l’École des hautes études en sciences sociales (maître de conférences en 1984, directeur d’études en 1989) où il développe au fil des ans lors de son séminaire hebdomadaire une anthropologie comparative des rapports entre humains et non-humains.

Professeur au Collège de France depuis 2000 dans la chaire d’Anthropologie de la nature , Philippe Descola y dirige depuis cette date le Laboratoire d’anthropologie sociale (UMR 7130, laboratoire mixte du Collège de France, de l’EHESS et du CNRS) tout en conservant une direction d’études à l’EHESS.

Philippe Descola, Amazonie équatorienne, 1976
Philippe Descola, Amazonie équatorienne, 1976 © Philippe Descola

Il a passé 3 ans chez les Jivaros Achuar en Equateur de 1976 à 1979, une expérience fondatrice qui a profondément changé sa vie et ses perspectives de travail, qui l’a amené à réfléchir sur le rapport entre nature et culture.

La revue de presse de La tête au carré

Didier Michel, directeur du SCube nous parle de la 7ème édition de « la nuit des chercheurs », le grand rendez-vous entre chercheurs et grand public. Pour retrouver toutes les informations relatives à cet évènement dans votre ville, consultez le site.

Sciences et vie
Sciences et vie © Radio France

Caroline Tourbe , journaliste pour le magazine Science & Vie, nous révèle la stratégie peu commune imaginée par un chercheur néerlandais pour combattre les moustiques ainsi que l'histoire d'une conquête : l'ADN des nourissons colonise le cerveau de leur maman.

Les liens

Site Collège de France

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.