Froid dans l'univers
Froid dans l'univers © / NASA/JPL

Développés par l’Agence Spatiale Européenne (ESA), les deux satellites Planck et Herschel ont été lancés en 2009 par la fusée Ariane 5. Leurs missions respectives consistaient à observer les variations de température du fond diffus cosmologique et d’étudier la formation des étoiles dans les galaxies.

Pour effectuer leurs mesures, les deux satellites disposaient de nombreux capteurs qui devaient être refroidis à moins de 1 K. Ainsi, Planck avec 0,1 K et Herschel avec 0,3 K étaient les deux points les plus froids de l’Univers connus jusqu’en 2013.

Quelle est la température de l’Univers ? Pourquoi faut-il des températures aussi basses pour ce genre de mission ? Comment les atteindre ? Quels sont les inconvénients pour les missions spatiales nécessitant de refroidir ces appareils de mesure ?

Le fait scientifique du jour

par Axel Villard, journaliste science et web

La tête au carré- le jeu !

Venez tester vos connaissances scientifiques dans «La tête au carré» sur France Inter en participant à notre quiz scientifique !

Deux auditeurs vont s’affronter, toute l’année, du lundi au jeudi de 14h45 à 15h.

Inscrivez-vous dès à présent et embarquez-vous dans une aventure au cœur des sciences où il vous faudra : - être incollable sur l’actualité scientifique - identifier des extraits sonores - participer à des duels sur des thèmes choisis - faire deviner des mots scientifiques à votre adversaire…

… pour peut-être gagner de nombreux cadeaux, encouragés avec malice et bienveillance par Mathieu Vidard et Florence Porcel !

Tentez votre chance en vous inscrivant ici et réagissez sur Twitter avec le hashtag #latac. Vous nous écoutez? Nous avons hâte de vous entendre…!

Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.