Requin, un mot qu'on associe trop vite à danger ! Un très petit nombre des quelque cinq cents espèces de requins connues sont redoutables. Malgré leur présence dans tous les océans du globe, les requins font beaucoup moins de victimes que les abeilles, les guêpes ou les serpents. Mais on l'ignore, comme on ignore, à cause de la peur qu'ils provoquent, les massacres dont ils font l'objet : tous les ans, cent millions de requins sont décimés, victimes de la convoitise que suscitent leurs ailerons, leurs mâchoires ou piégés par les filets de pêche industrielle. A ce rythme, de nombreuses espèces de requins, essentielles à l'écosystème des océans, sont aujourd'hui menacées de disparition.

JEAN-LUC NOTHIAS et la chronique du FIGARO Site LE FIGAROLAURENCE GARCIA Troisième épisode de notre feuilleton consacré à Ghislaine Dehaene, pédiatre de formation, directrice de recherche CNRS à l’Inserm. Avec son équipe de Neurospeen à Saclay, elle travaille depuis plus de 10 ans sur le développement cognitif du bébé pour tenter de faire la part entre inné et acquis. Des études qui servent de diagnostic médical et de rééducation pour les enfants dyslexiques ou atteints de troubles cérébraux. Petite séance de travail avec un bébé en très bonne santé pour les besoins de la recherche biomédicale.

invité(s)

CATHERINE VADON

Elle est maître de conférences au Muséum national d'histoire naturelle. Spécialisée en diffusion des connaissances, elle réalise des ouvrages, des expositions, des produits audiovisuels, notamment en direction des jeunes publics. De nombreuses missions et campagnes «outre-mer» lui donnent le goût de l'évocation des contrées lointaines dans la plupart de ses ouvrages. Elle intervient aussi dans divers travaux concernant l'histoire des sciences. Exposition « Requins entre peurs et connaissance » du 23 juin 2007 au 31 mai 2008 au Marinarium de Concarneau.### programmation musicale

AMY MACDONALD

This is life ### TRAVIS

Sing ### DAPHNE

Le petit navire

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.