Pour ses 80 ans, la célèbre primatologue britannique Jane Goodall était de passage en France. L'occasion de revenir avec elle sur ses recherches sur les chimpanzés et sur les moments forts de sa vie.

L'émission

Jane Goodall
Jane Goodall ©

Au début des années 1960, Jane Goodall a 26 ans et part en Tanzanie dans la réserve de Combes pour faire des recherches sur le comportement des chimpanzés sauvages. Elle va faire plusieurs découvertes déterminantes pour la primatologie: elle constate que les chimpanzés sont aussi carnivores et pas seulement herbivores, mais surtout que les chimpanzés utilisent des outils pour s'alimenter. Cette dernière découverte est particulièrement décisive car jusqu'à présent on pensait cette facultée uniquement humaine, et elle écrira: "il faut désormais redéfinir l'Homme, redéfinir l'outil, ou accepter le chimpanzé comme humain".

Depuis, sa vie est consacrée à défendre les chimpanzés, à créer des organisations comme le Centre de Recherches de Gombe Stream pour étudier les chimpanzés sauvages, ou encore l'Institut Jane Goodall.

Aujourd'hui, elle parcourt le monde entier pour soutenir "Roots & Shoots", un programme éducatif international, humanitaire et environnemental pour et par les jeunes, initié en 1991.

Dans la vidéo ci dessous, Jane Goodall assiste à la remise en liberté de Wounda, une femme chimpanzé, et cette dernière a un juste surprenant d'affection envers la primatologue:

Avec Jane Goodall, primatologue, éthologue et anthropologue

Pour en savoir + :le site de l'Institut Jane Goodall France

Jane Goodall et Mathieu Vidard
Jane Goodall et Mathieu Vidard © / France Inter

Résumé des échanges sur Twitter

[attachiframe|nid=908116]

Retrouvez La tête au carré :

DossiersTAC1404
DossiersTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
chroniquesTQC1404
chroniquesTQC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
NewsletterTAC1404
NewsletterTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
BLOG2TAC1404
BLOG2TAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF
FacebookTAC1404
FacebookTAC1404 © cc by Axel VF / Axel VF

Les invités
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.