Reportage d'Agnès Faivre au Rajhastan, à Delhi, et à Sénart en Ile-de-France sur l'évaluation aléatoire, une méthode qui a le vent en poupe, et qui permet aujourd'hui de mesurer les résultats de certaines politiques sociales.J-PAL, le laboratoire d’actions contre la pauvreté, a été créé en 2003 au MIT, à Cambridge. C’est un réseau de chercheurs, fondé notamment par l’économiste du développement Esther Duflo.Leur objectif : mesurer l’efficacité des programmes, et permettre aux décisions politiques de se fonder sur des preuves scientifiques rigoureuses.Leur méthode : l'évaluation aléatoire. C’est une démarche expérimentale, on constitue des groupes rigoureusement comparables, un groupe reçoit le programme (groupe test), l'autre non (groupe témoin), on peut ainsi mesurer les effets du programme.

Cette émission n'étant pas en direct, il ne nous est pas possible de prendre à l'antenne vos questions et commentaires.

Bonnes vacances à tous les vacanciers ! Bel été aux autres !

Tout l'été, du lundi au vendredi à 14 heures, retrouvez Daniel Fiévet pour On verra ça demain , l'émission qui tente de raconter le futur ! Soyez au rendez-vous !

Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.