La théorie des styles émotionnels, développée par Richard Davidson, se fonde sur les travaux menés dans le champ des neurosciences affectives. Les émotions ont longtemps été considérées comme des phénomènes passionnels, susceptibles d’entraver le bon fonctionnement de la raison.

Il existerait six types d'émotions
Il existerait six types d'émotions © Getty / Hero Images

Mais on a changé de regard sur le côté « négatif » des émotions car on s’est aperçu de l’importance de leur régulation pour la réussite et la satisfaction de la vie. Au cours des 30  dernières années, de nombreuses études en psychologie ont permis de  montrer le rôle crucial des capacités émotionnelles et des dispositions  d'adaptation pour la vie sociale. 

D'après le professeur Richard Davidson, le style émotionnel comporte six dimensions 

  • La résilience,
  • L’intuition sociale,
  • La conscience de soi, 
  • mais aussi la perspective (la tendance à éprouver des émotions positives ou négatives), 
  • La sensibilité au contexte, 
  • L’attention. 

A quoi correspondent ces profils émotionnels au niveau cérébral ? Cette approche est-elle scientifiquement étayée ? Pourquoi est-ce important de  connaitre les différents profils ? Peut-on travailler son style  émotionnel ? A partir de quel âge et comment ? 

En partenariat avec Cerveau et Psycho

Les invités
  • Michel Hansenneprofesseur de psychologie à l’université de Liège (service de psychologie de la personnalité et des différences individuelles)
  • Sébastien Bohlerjournaliste scientifique et auteur
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.