Quel est l’impact de la pollution sur les capacités cognitives, l’intelligence et l’augmentation des troubles neuro-développementaux ?

Cerveau humain avec un caillot
Cerveau humain avec un caillot © Getty / BSIP

En partant d’observations concluant à la présence de différentes substances polluantes dans notre environnement (pesticides, plastifiants, résidus de médicaments, etc), et en analysant des données montrant leurs effets sur le développement hormonal, Barbara Demeneix est parvenue à une conclusion inquiétante : les capacités intellectuelles des générations futures sont sérieusement compromises.

On sait que les perturbateurs endocriniens affectent la reproduction et la fertilité, ont une incidence sur les cancers, le développement du cerveau, le métabolisme et l’équilibre énergétique.

Des études récentes montrent que le nombre d’enfants atteints de dérèglements thyroïdiens congénitaux, de désordres du spectre autistique ou d’hyperactivité est en augmentation constante. Et si les causes de tous ces maux étaient davantage environnementales que génétiques ?

Quelles solutions pouvons-nous mettre en œuvre pour protéger les enfants, mais aussi les adultes, à titre individuel – mais aussi et surtout collectif ?

Livre : Le cerveau endommagé, comment la pollution altère notre intelligence et notre santé mentale, Odile Jacob, mai 2016

► Aller + Loin : se tromper à quoi ça sert ?, une page sur le rôle de l'erreur dans l'apprentissage au prisme des neurosciences et de la philosophie.

Les invités
Programmation musicale
L'équipe
Suivre l'émission
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.