En plein cœur du Hollywood de la fin des années 1960, Rick Dalton est une star de télévision sur le déclin. Avec sa doublure, Cliff Booth, ils font face à l'avènement du "Nouvel Hollywood". Elisabeth Philippe et Clara Géliot ont visionné cette "lettre d'amour de Tarantino au Los Angeles des sixties".

Once Upon a Time… in Hollywood : Brad Pitt et Leonardo DiCaprio
Once Upon a Time… in Hollywood : Brad Pitt et Leonardo DiCaprio © © Sony Pictures Releasing France

Après deux westerns, Quentin Tarantino se plonge dans le vieil Hollywood et sa disparition à l'aube des années 1970.

"Once Upon a Time... in Hollywood" a tout pour réussir : un casting exceptionnel (Leonardo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie, Al Pacino et Kurt Russell), un décor teinté de nostalgie et un réalisateur qui fait désormais figure de référence dans le monde du cinéma.

Des acteurs aux personnages

Burt Reynolds et Hal Needham sont des acteurs, cascadeurs et producteurs américains très actifs dans la seconde moitié du XXe siècle. Ils inspirent les personnages de Rick Dalton et Burt Reynolds, interprétés par Leonardo DiCaprio et Brad Pitt.

Sharon Tate est une actrice montante et l'épouse de Roman Polanski. Elle est assassinée en août 1969 par des disciples de Charles Manson. Dans le film, c'est l'actrice Margot Robbie qui lui prête ses traits.

Une année de grands bouleversements

"Once Upon a Time... in Hollywood" est une ode au cinéma classique. Le film revient sur le parcours d'une icône de la télévision sur le déclin. L'Hollywood de l'époque voit arriver la représentation de thèmes jusqu'alors tabous tels que la violence et la sexualité.

L'année 1969 est une période charnière pour les États-Unis. La société américaine est alors en plein séisme. Elle est notamment secouée par le mouvement hippie et la lutte pour la libération des personnes LGBT. 

Les coups de cœurs de nos critiques

  • Clara Géliot du Figaro Magazine est allée admirer l'exposition "Chefs-d'oeuvre du Guggenheim de Manet à Picasso", la Collection Thannhauser à Aix-en-Provence. L'Hôtel de Caumont-Centre d'art présente un ensemble de chefs-d'oeuvre impressionnistes, postimpressionnistes et avant-gardistes du début du XXe siècle. Ils sont issus de la Fondation Solomon R. Guggenheim de New York.
  • Élisabeth Philippe de l'Obs a lu "Bluets" de Maggie Nelson initialement publié en 2009 aux éditions Wave Books puis traduit en version française par Céline Leroy et publié en 2019 aux Éditions du sous-sol

Entretien d'embauche pour un poste à l'université, trois hommes assis à une table en face de moi. Sur mon CV, il est précisé que je travaille actuellement à un livre sur la couleur bleue. L'un des hommes demande : Pourquoi le bleu ? Les gens me posent souvent cette question. Je ne sais jamais comment y répondre. Il ne nous est pas donné de choisir qui l'on aime, ai-je envie de dire.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.