Une nouvelle méthode d’analyse qui pourrait permette se passer de fossiles pour traquer l’ADN des nos ancêtres. Une petite révolution dont on discute avec Antoine Balzeau du MNHN

GROTTE DE GARGAS
GROTTE DE GARGAS © Maxppp / JEAN ALEXANDRE LAHOCSINSZKI/BEP/LA DEPECHE DU MIDI
L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.