Des scientifiques australiens datent aujourd'hui à -3,7 milliard d’années l’apparition de la vie sur Terre grâce à la découverte de roches dans l'ouest du Groenland.

Stromatolites en Australie
Stromatolites en Australie © Maxppp / Hinrich B�semann/picture alliance / Hinrich B�sem

Pour traquer la vie à ses origines les plus lointaines, les scientifiques cherchent aujourd'hui les traces qu'elle a pu laisser sur les roches où elle se tenait. Ces formations bien particulières qu'on appelle stromatolites sont reconnaissables à leur forme en feuillet et leur boursouflure irrégulières.

Lorsque l'équipe du géologue australien, Allen Nutman est tombée sur ces stromatolites dans des roches du Groenland datées à -3,7 milliard d'années, il a su tout de suite qu'il tenait peut être les plus anciennes traces de vie sur Terre. Ses recherches publiées aujourd'hui dans la revue Nature sont pourtant controversées.

Sylvain Bernard, chercheur à l’Institut Minéralogiques de Physique des Matériaux et de Cosmochimie, explique le problème :

On sait maintenant depuis peu que des stromatolites peuvent se former dans certains cas sans l'aide du vivant. 

Selon lui, même si la découverte de ses confrères australiens est admirable, il faudra d'autres analyses et plus de preuves pour affirmer que la vie était bel et bien là, il y a 3,7 milliard d'années soit 800 ans après la formation de la Terre.

Les invités

L'équipe

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.