Une équipe américaine pense avoir mis la main sur des fossiles datant du jour exact où la météorite géante a frappé la Terre il y a 66 millions d’années.

Fossiles de poissons sur le site de Tanis
Fossiles de poissons sur le site de Tanis © https://urldefense.proofpoint.com/v2/url?u=https-

Le paléontologue américain Robert De Palma et ses équipes ont mis la main sur une perle rare. Le gisement de Tanis au Dakota du Nord, ressemble à première vue à un fatras d’os, de coquillages et de branches fossilisées… Il est très probable que ce mélimelo de vies passées, figées en un instant soit la conséquence direct - à 15 min près - de la chute de la météorite géante qui a mis fin au règne des dinosaure sur Terre. 

Avec Romain Amiot, chargé de recherche CNRS au laboratoire de Géologie de l’Université Lyon 1

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.