Des psychologues américains suggèrent que dès 6 ans les petites filles ont du mal à imaginer une femme lorsqu'on leur parle d'une personne très intelligente. La faute à l’école ?

Pour les enfants, les garçons sont associés à l'intelligence, les filles à la gentillesse
Pour les enfants, les garçons sont associés à l'intelligence, les filles à la gentillesse © Getty / estend61
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.