Il s'appelle “Chytridium”. C'est un champignon qui infecte et tue un nombre incalculable de batraciens dans le monde.

Mountain Yellow-legged Frog (Rana muscosa)
Mountain Yellow-legged Frog (Rana muscosa) © Getty / Don Bartletti / Contributeur

Une présence mondiale, des effets dévastateurs sur des centaines d’écosystèmes et un bilan qui le place en tête des espèces destructrices de biodiversité devant le rat et le chat : le champignon Batracochytridium Dendrobaditis a causé en 50 ans plus de 90 extinctions d’espèces d’amphibiens et a fragilisé plus de 500 autres. Cette semaine, c’est le compte de ses exactions qui est publié dans la revue Science.

Avec Claude Miaud, chercheur au Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive de Montpellier. 

Programmation musicale
  • The SpecialsVote for me (radio edit)2019
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.