Les astronomes du monde entier sont inquiets car ils craignent de ne plus pouvoir observer correctement le ciel à cause du milliardaire Elon Musk.

Elon Musk
Elon Musk © Getty / Pool / Collectif

Starlink, c’est la promesse  de fournir à toute la planète une connexion internet haut débit au moyen d’une flottille de 12 000 satellites en orbite basse. En ce moment-même,  60 de ces petits joujoux sont en test autour de la Terre.  Le problème c’est qu’ils brillent au point d'être visible à l’œil nu…  L’Union Astronomique Internationale a appelé hier à une régulation urgente du projet Starlink qui risque de mettre en péril toutes les  recherches ou observations dirigées vers le ciel. avec Sébastien Vauclaire, astrophysicien de formation et gérant du bureau d’étude “Darkskylab” qui propose une analyse scientifique de la pollution lumineuse

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.